Monétisation du CPF : de l’heure à l’euro quand 1H devient 15€

Fini les heures, bienvenue les euros : le CPF calculé jusqu’à présent en heures va être monétisé à compter du 1er janvier 2019.

Chaque année depuis 2015, les travailleurs français à temps plein cumulent jusqu’à 24 heures de CPF par an. Les changements dus à la réforme 2018 vont être appliqués progressivement courant 2019. Ainsi, les compteurs CPF vont devenir des budgets euros, et non plus des budgets d’heures.

En lieu et place des 24 heures de CPF, ce sera dorénavant la somme de 500€ ttc qui sera attribuée pour 1 année travaillée.
Cette somme pourra varier, allant jusqu’à 800€ ttc par an pour les personnes les moins qualifiées. Ce budget, dédié à la formation, pourra être enclenché pour financer une formation diplômante ou certifiante. Chaque bénéficiaire aura la possibilité de choisir sa formation. De plus, si la formation choisie dépasse le budget disponible, son détenteur pourra prendre à sa charge la somme restante.

Le projet de décret fixe le montant à 15€ de l’heure.
Ainsi les heures inscrites sur le CPF et les heures acquises au titre du DIF au 31 décembre 2018 seront converties en euros à raison de 15€ par heure quel que soit le type de formation.

Pourquoi ce taux de conversion à 15€ ?
Il s’agit d’une moyenne des coûts constatés entre salariés et demandeurs d’emploi. En 2018, le coût de formation constaté des demandeurs d’emploi s’élève à 10€ alors que celui des salariés est de 23€.

Monétisation du CPF au 1er janvier 2019
Une personne qui n’aurait jamais utilisé ses heures DIF (120 heures) et son stock d’heures CPF (72 Heures au 31 décembre 2018) disposerait d’un budget de 2 880€  : (120 h + 72h) x 15€ = 2 880€.

Pour les droits acquis en 2019
On convertira encore les heures en euros. Les 24 heures de CPF acquises seront converties en euros : 2 h x 15€ = 360€

A partir de 2020
Les titulaires d’un compte CPF acquerront non plus des heures mais 500€ ttc par an.
Rappelons que les heures de formation acquises au titre du DIF peuvent être utilisées jusqu’au 31 décembre 2020 : passées cette date, elles seront perdues.  L’utilisateur devrait disposer de deux types d’outils pour faire sa demande CPF : une application et un site. L’application mobile devrait permettre à l’individu de connaitre son solde CPF, de rechercher une formation, de consulter son contenu, de pouvoir s’inscrire et payer sa formation. Le site permettrait d’avoir accès aux taux d’insertion de la formation.

La maquette financière de la formation professionnelle continue

Le succès de la réforme dépendra de sa popularisation et de sa popularité, mais il risque d’être à double tranchant.
La réforme devrait simplifier la mise en place des formations, et notamment permettre à chacun d’être maître de ses droits. De par le passage du CPF en euros, les bénéficiaires pourront choisir leur formation quel qu’en soit le nombre d’heures et le coût horaire, dans la mesure du budget disponible.
Cependant, en se penchant de plus près sur les financements, on constate que ceux-ci vont majoritairement baisser dès 2019.

Chez AC Langues, nous vous accompagnerons jusqu’au 20 décembre pour toute demande de CPF 2018. Pour 2019, il faudra attendre les décrets et le taux exact de valorisation du CPF monétarisé.

Chantal Roques, Co-fondatrice de AC Langues

logo
certifications
9 rue du Château d'Eau 75010 Paris
Tel : 01 48 24 11 85
Fax : 01 48 24 11 84
Email : ac.langues@aclangues.com