L’AFEST, qu’est-ce que c’est ?

L’actualité AC Langues de la réforme de la formation

Depuis avril 2018, AC Langues suit pour vous la réforme 2018 de la formation et vous tient informés des nouveautés.
Ce mois-ci nous avons choisi de vous parler de l’AFEST  ! 

L’AFEST est l’Action de Formation En Situation de Travail.
La réforme de la formation en cours l’a inscrite dans le cadre réglementaire et légale.
Une expérimentation organisée dans diverses entreprises a permis de définir les conditions pour qu’une formation se déroulant en situation de travail soit efficace et reconnue

L’AFEST n’a pas vocation à remplacer l’existant, en particulier les formations externes plus classiques et encore largement prédominantes. L’objectif est de favoriser le développement d’une modalité de formation complémentaire, potentiellement mieux adaptée à certaines configurations et présentant des avantages.

Le rapport présentant l’expérimentation lancée en 2015, permet de définir les éléments qui caractérisent une Action de Formation En Situation de Travail. Il précise notamment les raisons qui amènent l’entreprise à recourir à ce type de formation. L’AFEST est utilisée lorsque les compétences ne sont ni disponibles ni accessibles en dehors de l’entreprise.

Les compétences sont non disponibles quand l’entreprise ne peut pas les trouver sur le marché de l’emploi et/ ou la formation externe (de type stage en présentiel, etc.) ne peut pas permettre de les faire acquérir.

Les compétences sont non accessibles lorsque qu’elles sont disponibles potentiellement dans l’entreprise mais celle-ci ne peut pas les utiliser immédiatement au regard de l’environnement et/ou des personnes. Il y a donc une nécessité d’adaptation des compétences pour être opérationnel dans l’entreprise.

Qu’est-ce que L’AFEST ?

Définition de l'AFEST par AC Langues
La formalisation des apprentissages permet une efficacité pédagogique supérieure aux apprentissages qui surviennent de manière fortuite et non délibérée dans la plupart des activités de travail.

La formalisation des séquences et des attendus, associée au volet réflexif, permet de faire prendre conscience et mettre en mots ce que l’on fait, ce que l’on est en train d’apprendre :

  • elle développe la capacité à verbaliser ce que l’on a appris et à le répéter ensuite en situation professionnelle,
  • elle constitue un avantage significatif par comparaison avec les apprentissages informels.

L’apprenant fait ainsi l’expérience du travail et transforme cette expérience en compétences.

Qui sont les acteurs  ?

L'AFEST par AC Langues

L’expérimentation a d’ores et déjà inspiré les travaux du législateur sur la définition d’une action de formation.

Elle doit désormais éclairer les prochaines étapes :

  • 1 – caractérisation plus fine du modèle économique des AFEST,
  • 2 – inscription dans la réglementation par un décret d’application
  • 3 – poursuite de la démarche d’accompagnement des acteurs.

Dans cette perspective, un séminaire, dont l’organisation est coordonnée par le Copanef et le FPSPP, aura lieu le 2 octobre 2018. L’objectif affiché est de commencer à essaimer et communiquer, en exposant pour un large public (futurs Opco, partenaires sociaux, institutionnels, formateurs/consultants…) les éléments essentiels à retenir des expérimentations AFEST en matière d’ingénierie de projet et de facteurs de réussite.

AC LANGUES continuera à vous tenir informésà ce sujet.

Chantal Roques, Co-fondatrice de AC Langues

logo
certifications
9 rue du Château d'Eau 75010 Paris
Tel : 01 48 24 11 85
Fax : 01 48 24 11 84
Email : ac.langues@aclangues.com